Accueil » Matelas gonflable » Lit gonflable » Matelas autogonflant

Nous vous recommandons d’utiliser un bon matelas autogonflant, car c’est durant votre nuit que vous allez récupérer de votre journée. Mieux ne vaut pas négliger votre sommeil, il est l’un des éléments les plus important pour votre santé.

Il existe trois types de sommeil : le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. D’importantes fonctions physiologiques se produisent dans les trois, il n’y a pas de gaspillage de sommeil dans une bonne nuit de sommeil. La plupart des adultes d’âge moyen et plus âgés préféreraient probablement avoir un sommeil plus profond et moins léger. Un changement courant dans l’architecture du sommeil à mesure que nous vieillissons provoque une perte de sommeil profond, et notre corps le remplace par un sommeil léger.

Voir les prix sur AMAZON

100 % FIABLE

LIVRAISON FACILE

RETOUR POSSIBLE

Bien choisir son matelas autogonflant

Les enfants s’endorment facilement dans le sommeil profond. L’expression “dormir comme un bébé” fait plus ou moins référence à une période riche en sommeil profond. C’est une période de croissance et de renouvellement pour le corps. Même les adultes connaissent une poussée d’hormone de croissance au cours de leur première période de sommeil profond de la nuit.
S’il y a un type de sommeil dont la plupart des adultes d’âge moyen et plus âgés ont davantage envie, c’est le sommeil profond. Au fur et à mesure que nous, passons du jeune âge adulte à l’âge mûr, nous dormons moins profondément et nous dormons plus légèrement. Intuitivement, nous voulons un sommeil plus profond et surtout le matin. Selon une étude réalisée, les personnes ayant eu un sommeil profond ont la sensation d’être en forme pour la journée. C’est pourquoi, il faut bien choisir votre matelas autogonflant pour éviter le sommeil léger.

Les scientifiques n’ont pas encore déterminé exactement pourquoi les gens dorment. Cependant, ils savent que les humains doivent dormir et, en fait, les gens peuvent survivre plus longtemps sans manger que sans dormir. Le sommeil remplit de nombreuses fonctions ou plus précisément, beaucoup de choses se produisent pendant que nous dormons.
Les scientifiques ont émis de nombreuses hypothèses sur les raisons pour lesquelles les humains ont besoin de sommeil :
Le cerveau est capable de se réorganiser durant le sommeil, alors que s’il reste éveillé, cette étape est impossible. Le cerveau a la chance d’exercer d’importantes connexions neuronales qui pourraient autrement se détériorer en raison du manque d’activité.
Le sommeil donne au cerveau l’occasion de réorganiser les données pour aider à trouver une solution au problème, à traiter l’information nouvellement acquise et à organiser et archiver les souvenirs.
Le sommeil est une période de repos sérieux. Le sommeil ralentit le métabolisme et la consommation d’énergie d’une personne. La charge exercée sur le corps fait des ravages et le sommeil est un répit.
Le système cardiovasculaire bénéficie également d’une pause pendant le sommeil. Les chercheurs ont constaté que les personnes ayant une tension artérielle normale ou élevée connaissent une réduction de 20 à 30 % de la tension artérielle et de 10 à 20 % de la fréquence cardiaque.
Pendant le sommeil, le corps a la chance de remplacer les produits chimiques et de réparer les muscles, les autres tissus et les cellules mortes ou vieillissantes. Les hormones de croissance sont libérées pendant le sommeil profond.
Quelle est la fonction du sommeil ? Il n’y a pas de but unique. Le corps fait beaucoup de choses pendant le sommeil.

Quatre raisons possibles pour dormir :
Récupération : repos pour le corps, croissance cellulaire, entretien ménager pour le corps
Protection : permet à votre corps de s’auto défendre
Régulation de l’énergie : consomme moins d’énergie pendant le sommeil.
Consolidation de la mémoire : formation de la mémoire à long terme et apprentissage
Ce sont là des raisons de haut niveau. Même cette liste est insuffisante pour être d’une grande utilité pour vraiment comprendre le sommeil. Il s’agit d’un cadre, mais les détails n’ont pas encore été précisés.

Selon certains scientifiques, le sommeil nous apporte beaucoup :
réparation des dommages cellulaires causés par la vie. Les petits animaux dont le métabolisme est élevé dorment d’une bonne partie de la journée. Les grands herbivores peuvent se débrouiller avec seulement quelques heures de sommeil par jour.
Longue période de repos intense, conséquence les réserves d’énergie du corps sont reconstituées.
Réorganisation du cerveau et de la mémoire. Les synapses sont taillées et dégagées. C’est pourquoi nous nous réveillons rafraîchis et peut-être plus optimistes.
Renforcer la mémoire et les apprentissages qui se sont formés au cours de la journée.
Quelles que soient les fonctions, on peut dire sans risque de se tromper que le sommeil et le sommeil paradoxal ont des fonctions différentes, parce qu’ils sont différents. Les “ondes cérébrales” caractéristiques et les résultats sont très différentes. Les ondes du sommeil paradoxal ressemblent à des ondes cérébrales éveillées (il y a des différences mineures.). Les muscles squelettiques sont paralysés, les dormeurs peuvent se déplacer pendant une partie de leur sommeil. La consolidation de la mémoire et la libération de l’hormone de croissance se produisent pour de bons.
Il n’est pas facile de quantifier la ” somnolence “, bien qu’il existe des tests qui peuvent être utiles pour l’appréhender. Quatre tests courants sont utilisés pour mesurer et quantifier les effets des stimulants et les symptômes des troubles.

Test de latence du sommeil multiple (MSLT)
Test de maintien de l’éveil (MWT)
Test d’addition de Wilkinson
Substitution de symboles numériques

Les gens se décrivent comme se sentant “rafraîchis” après le sommeil, comme si leur réservoir de carburant mental avait été rechargé. Mais il n’est pas clair au niveau biochimique, notre compréhension des choses reste toujours limités pour le moment. Le cerveau utilise beaucoup d’énergie pendant le sommeil, de sorte que le sommeil n’est pas une solution miracle au repos d’un muscle et à la recharge des réserves d’énergie.
Le sommeil est une question de cycles. Nous parcourons les étapes l’une après l’autre. Après le sommeil, le cerveau peut se réveiller brièvement (peut-être pendant moins d’une minute). Chaque cycle dure environ 90 minutes. Le sommeil profond peut disparaître dans les cycles ultérieurs, lorsque le cerveau a récupéré de son besoin de sommeil profond.

Voir les prix sur AMAZON

100 % FIABLE

LIVRAISON FACILE

RETOUR POSSIBLE

NB : Avant de continuer cet article, nous vous invitons à visiter nos différentes catégories tels que les matelas pneumatique, les matelas gonflable piscine ou de revenir tout simplement sur la page d’accueil les matelas gonflable.

matelas autogonflant

Le sommeil en tant que processus

En se basant sur la théorie des systèmes, nous pouvons voir le sommeil comme un processus qui permet aux réseaux neuronaux locaux de transitionner d’état.
Cette façon, de voir le sommeil permet de penser que ce processus change certains réseaux neuronaux du cerveau. Le processus est un mot utilisé pour décrire des systèmes complexes issus d’interactions plus simples de petits éléments. De nombreuses propriétés de la biologie des organismes et de l’évolution sont émergentes, et le concept trouve son chemin vers l’explication de nombreux phénomènes.

C’est pourquoi nous pouvons parler d’une personne ou d’un animal endormi ou éveillé, lorsque celui-ci entame son processus d’endormissement. Lorsque suffisamment de sections du cerveau sont dans cet état de sommeil, on peut dire que la personne dort. S’endormir est un changement d’état pour le réseau.
Les anatomistes ont identifié des colonnes corticales dans le cerveau. Aussi appelées assemblées neuronales, elles sont théorisées comme étant une unité de traitement de base du cerveau. Ils passent périodiquement d’un état à l’autre, comme le montrent les relations entrées-sorties. L’état que l’on pense être “endormi” est celui où la colonne génère une plus grande réponse à un stimulus. La raison pour laquelle cet état est défini comme l’état de sommeil est que les études animales montrent que lorsque la plupart des colonnes corticales du cerveau sont dans cet état, l’animal dort, et lorsque la plupart sont dans l’état opposé, l’animal est éveillé.

C’est une preuve que le sommeil est localisé dans le cerveau et peut être la cause de micro-sommeils, de glissements mentaux et de pensées brumeuses. C’est le sommeil, et donc plus particulièrement le changement de processus, qui induit un changement de comportement du cerveau dans son ensemble. Les colonnes communiquent entre elles et se synchronisent grâce à des signaux électriques et chimiques. (les signaux chimiques comprennent les neurotransmetteurs et les neuromodulateurs comme l’adénosine, le glutamate et le GABA.) Ils ont tendance à basculer ensemble entre le réveil et le sommeil. Toutes les colonnes ne sont pas alignées et il y a beaucoup de preuves que les différentes parties du cerveau se trouvent à différentes profondeurs de sommeil à tout moment de la nuit. Mais ce modèle de propriété émergente du sommeil semble satisfaire les observations sur le comportement du sommeil.
Il y a aussi de nouvelles preuves que le sommeil est une période importante durant laquelle le système lymphatique élimine les produits métaboliques du cerveau et des tissus environnants. Le sommeil est un temps d’entretien crânien. Il ne faut pas donc pas négliger sa literie et bien choisir son matelas gonflable autogonflant pour une nuit réparatrice. Dans le cas contraire, vous mettez votre santé à rude épreuve sur le long terme.

Différence entre les symptômes et les signes
Médicalement, il y a une différence. Les signes sont observables de l’extérieur, peut-être à l’aide de la technologie. L’hypertension artérielle, les rougeurs de la peau, la lenteur des temps de réaction, ce sont des signes. Les symptômes ne peuvent être observés et ressentis que par le patient.
La douleur, l’amnésie et la somnolence sont des symptômes. Les signes et les symptômes peuvent indiquer une maladie ou une affection, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Les signes et les symptômes peuvent avoir des causes différentes, ce qui rend souvent le diagnostic difficile. Il s’agit de “symptômes non-spécifiques”.

Voir les prix sur AMAZON

100 % FIABLE

LIVRAISON FACILE

RETOUR POSSIBLE

Le manque de sommeil entraîne des blessures

Le manque de sommeil entraîne des blessures physiques. Les épidémiologistes ont démontré que les personnes de tous âges sont plus susceptibles de se blesser lorsqu’elles n’ont pas suffisamment dormi. Les accidents du travail sont plus fréquents et les taux de somnolence au volant sont plus élevés. Une étude épidémiologique a conclu que les insomniaques chroniques sont 2,5 à 4,5 fois plus susceptibles d’avoir un accident. Les personnes âgées souffrant d’un manque de sommeil sont plus susceptibles d’être victimes d’une augmentation des chutes et des fractures.

La somnolence au volant fait des milliers de victimes chaque année et entraîne des millions d’accidents de la route. Plus on y regarde de plus près, plus l’insomnie semble s’aggraver. Ses effets ne se limitent pas aux frustrations sous les couvertures, mais s’étendent à toute la vie de la personne et à la société dans son ensemble. On sait depuis longtemps que les cytokines, des substances biochimiques généralement considérées comme faisant partie du système immunitaire, sont impliquées dans la régulation du sommeil. Et les scientifiques ont découvert que même une perte de sommeil partielle entraîne une diminution du nombre de cellules tueuses naturelles dans la circulation sanguine et une diminution de l’activité des cellules dangereuses.

Il faut par conséquent bien choisir son matelas autogonflant.
Le choix du matelas auto gonflant est important, car sans lui votre nuit risque d’être longue et pénible. Votre choix doit se porter sur le bon, car votre santé est en jeu.
La somnolence fait aussi partie du quotidien. Il n’indique pas en soi un trouble.
La somnolence est quelque chose que tout être humain ressent comme faisant partie d’une vie normale, même lorsqu’il est en bonne santé. Pourtant, il peut aussi être un symptôme, ou du moins un marqueur, d’une maladie. Ce qui distingue la somnolence normale d’un signe ou d’un symptôme d’autre chose, c’est sa fréquence et son moment. Il y a aussi un niveau d’intensité de la somnolence. Nous savons subjectivement que nous ressentons parfois le besoin de dormir plus fortement que les autres.
La somnolence est également un symptôme de nombreuses maladies et troubles, pas seulement des troubles du sommeil.

shares